Feel good

Je peux très bien me passer de toi • Marie Vareille

J’ai découvert Marie Vareille l’année dernière en lisant Ma Vie, mon ex et autres calamités. Et j’avais ri, comme rarement cela m’arrive en lisant un livre. C’était frais, drôle avec des répliques et des situations loufoques. J’ai donc eu envie de réitérer l’expérience afin de confirmer cette première impression.

Résumé

Chloé et Constance sont bonnes copines, bien qu’elles n’aient rien en commun que leurs vies sentimentales catastrophiques. Un soir, les deux jeunes femmes décident de prendre leur vie en main en concluant un pacte. Chloé, séductrice dans l’âme et parisienne jusqu’au bout des ongles, devra s’exiler en pleine campagne avec l’interdiction d’approcher un homme pendant six mois.

Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu. Des vignobles du Sauternais à Londres, en passant par Paris, cet étrange pacte entraînera les deux amies bien plus loin que prévu…

Avis

Ce fut un grand plaisir de retrouver la plume de Marie Vareille. Un parfait roman dans la lignée des feel-good, à lire pour se détendre.

Les deux protagonistes sont très attachantes, chacune à leur manière. Et l’autrice a réussi à faire en sorte que l’on puisse se retrouver dans chacune d’elles.

Constance est une jeune femme, belle, brillante et bien dans sa peu. Elle vit à Paris et enchaîne les aventures d’un soir en l’assumant pleinement. Enfin, c’est du moins comme cela qu’on la perçoit au début. Mais, peu à peu, on se rend compte que tout n’est qu’un habile subterfuge pour oublier son ancien compagnon… qui va se marier… mais qui continue à coucher avec elle ! Une situation difficile qu’elle vit depuis deux ans, sans trouver, ou vouloir trouver une issue lui permettant de vivre autre chose

Constance est au contraire une indéfectible romantique, qui ne jure que par les romans de Jane Austen. Célibataire depuis 29 mois, emprisonnée dans un « No Sex Land », elle  raconte avec beaucoup d’humour ses déboires loufoques  dans son journal intime. Maladroite et peu sociable, elle passe beaucoup de temps chez elle en rêvant de rencontrer un Mr. Darcy. Un peu côté à la Bridget Jones n’est pas loin.

Ces deux filles se sont rencontrées dans un club de lecture et malgré leurs différences, elles ont tout suite aimé les qualités de l’autre en sachant faire fi des apparences et du premier abord.

Après une énème déception, elles décident donc de prendre leur vie en main.

Chloé a toujours aimé raconter des histoires… Soit, elle ira donc dans le Sud-Ouest dans un petit village de campagne pour écrire un livre et se rapprocher de sa grand-mère qui est en maison de retraite. Ainsi, on découvre une touchante histoire entre ces 2 femmes, qui se sont tant aimées, l’une perdue dans sa vie et l’autre qui commence à être perdue dans sa tête.

Constance devra lutter contre ses vieux démons et fera des rencontres auxquelles bien évidemment elle ne s’attendait pas.

Constance décide de s’inscrire dans un groupe permettant de prendre le pas sur ses peurs pour accoster les hommes, se relooker, perdre du poids… Mais arrivera-t-elle à coucher dès le premier soir avec un inconnu ?

Petits bémols, j’ai trouvé un peu dommage que l’histoire de Chloé prenne le pas sur celle de Constance. On n’apprend rien de la précédente relation de cette dernière. Cela aurait pu nous aider à comprendre pourquoi elle en est arrivée un tel désert affectif. De même, j’aurais aimé en savoir un peu plus sur le roman de Constance : elle s’y attelle avec ardeur pendant une bonne partie de son voyage mais au final, de quoi parle-t-il ? Du coup, cela me donne un peu l’impression d’être là comme un prétexte à l’histoire. Or, je pense que d’en savoir un peu plus aurait donner encore plus d’épaisseur à Constance.

Pour conclure

Un parfait roman de détente, qui fait beaucoup de bien. Malgré quelques manques à mon goût, c’est néanmoins une lecture fraîche, une lecture doudou que l’on dévore. L’écriture est Marie Vareille est toujours un régal Et on ressort avec le sourire aux lèvres. Donc mission accomplie !

Ma note : 16/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *